COMMUNIQUEZ AVEC BEBE IN UTERO EST POSSIBLE !

Dans le giron de sa mère, le bébé a déjà l’aptitude de communiquer avec ses parents. En effet, le développement du système nerveux débute précocement in utero, et ce, dès le vingt-sixième jour après la conception. Sa maturation se poursuit jusqu’à permettre au bébé d’apprécier l’effet de ses sens vers la vingt-deuxième semaine d’aménorrhée (vingtième semaine de grossesse).

Nous savions depuis longtemps que le fœtus possédait une vie sensorielle mais il faut ajouter que dorénavant des études ont montrées qu’il possède également une vie affective et relationnelle avant sa naissance au monde extra-utérin ! Ce petit être est sensible aux sons, aux émotions et aux caresses et il y répond volontiers si nous l’y invitons.

Parlez à votre bébé, car il a déjà des choses à dire…

Dès le cinquième mois de grossesse, bébé est sensible aux sons qui l’entourent. Tout d’abord, aux sons internes formés notamment par les battements cardiaques de sa maman, ses gargouillements intestinaux et sa voix. Puis, même s’ils sont atténués, les sons extérieurs sont également perceptibles par bébé. Plus bébé se développe in utero et plus sa perception sonore est affinée. Il distingue les sons agréables, apaisant et rassurant pour lui mais aussi les sons désagréables ou angoissants. Une sorte de mémoire sensorielle sonore semblerait se constituée dès la grossesse. Parler à bébé n’est donc pas inutile bien au contraire ! Certes, il ne comprendra pas littéralement les mots que vous lui adresserez mais soyez-en sûrs il en percevra l’intention contenante et aimante que vous y mettrez.

Libérez votre affection : amour quand tu nous tiens…

L’affection dirigé vers bébé et qui passe par le corps de la future mère met en jeu le lien au sein du couple. La cohésion affective au sein du couple en devenir parental est importante. Plus la future maman est elle-même réceptive au toucher de son compagnon et plus elle se sent en confiance et ça bébé le ressens. Lorsqu’une maman ressent une émotion qui accélère son rythme cardiaque, cela se répercute sur le bébé qui vit la même chose; lors d’une émotion, l’adrénaline et d’autres molécules sécrétées par la maman traversent le placenta, et peuvent provoquer une stimulation du rythme cardiaque de bébé. Ainsi, gardons à l’esprit que les corps de la maman et du bébé communiquent.

Coin proposition :

Et si nous faisions alors communiquer les cœurs de maman, papa et bébé, peut être que vous seriez agréablement surpris…

Caressez votre bébé, vous l’éveillerez au monde…

In utero, le toucher procure au bébé ses premières sensations. Il touche ce qui l’entoure, il agrippe son cordon ombilical, effleure son visage, donne des petits coups contre la paroi de l’utérus à travers les membranes qui le protègent…et il est réceptif au toucher affectif qui lui est adressé. Vous serez surpris de découvrir que dès le quatrième mois de grossesse, bébé répond aux invitations tactiles de sa maman et de son papa. Il se blotti du coté du ventre où on le stimule. Il entre tout simplement en communication avec vous ! Le futur père a toute sa place dans cette relation affective. Il n’est pas forcément exclu de la grossesse comme on peut le penser.

Coin conseil :

Alors,  messieurs, ne vous lassez jamais de caresser bébé en lui parlant à travers le ventre de sa maman car le père qui investit et qui fait l’expérience est déjà dans son rôle de père avant son arrivée à l’«extérieur».

Une façon de préparer l’accueil de bébé

La naissance est un grand voyage pour bébé. Il change de milieu de vie ce qui peut être stressant pour lui. En sachant cela, la rencontre intime avec bébé est pour lui rassurante et lui offre une sécurité affective qui se consolidera à la naissance. Profitons de ces 9 mois pour le préparer à son arrivée !

Coin découverte :

D’ailleurs, pour ceux et celles qui veulent approfondir cette expérience merveilleuse du contact psycho affectif, il existe une préparation à la naissance particulière nommée haptonomie qui peut être débutée tôt dans la grossesse. L’objectif de cette préparation est de créer un lien affectif entre les parents et l’enfant, en utilisant le contact par la peau et le toucher. Cet accompagnement ne s’arrête pas après l’accouchement, il se poursuit en post natal jusqu’à l’acquisition de la marche de votre enfant.     

Comment ne pas être méditatif qu’en nous constatons qu’avant la naissance physique tous ces liens durant la gestation de cet être contribuent à la naissance de sa vie psychique.

Ce n’est pas un hasard si Bien Etre et Bien Naître s’entendent de la même façon.

Nadia EL BOUGA